Un poulpe, une chouette, une belle histoire !

Aujourd’hui, c’est l’heure de la petite histoire, la chouette histoire que l’on pourra conter encore longtemps ! Ouvrez bien vos oreilles et déployez vos tentacules, poulpes de tous horizons.

« Il était une fois… un poulpe !

Enfin deux poulpes, Mila et Yoann ! Ils ont décidé de fonder un village dans des profondeurs inconnues, ce village ils l’ont nommé Octopousse.

Vous en avez déjà entendu parler ? Bien sûr, il n’est pas si vieux, pourtant il est déjà tellement grand. Né il y a un peu plus d’un an, les deux poulpes ont vite été rejoints par de nombreux curieux, artistes, ou simples passants qui trouvaient ce village intéressant.

Jamais, ils n’auraient pensé faire un bout de chemin aussi important ! Près d’un an et demi plus tard, en partant avec 4 000 €, voici que le petit village grandit, grandit encore, se développe et devient une petite ville sous-marine emplit d’une communauté qui ne cesse de se développer ! En tout, Octopousse, c’est 400 000 € collectés, près de 200 projets financés, plus de 12 000 membres ! »

Grâce votre soutien, votre engouement, vos joies, vos peines, pour l’expérience et pour nous avoir fait grandir, nous vous remercions tous du fond de nos trois cœurs. ♥ ♥ ♥

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous vous racontons cette histoire ? C’est parce que nous avons une grande nouvelle à vous annoncer :

Aujourd’hui Octopousse rejoint Ulule, le leader européen du financement participatif ! Ulule, en chiffres, c’est 7 millions d’euros collectés pour plus de 2200 projets financés. La plateforme vient de dépasser la barre des 200 000 membres au début du mois de mai !

Ulule acquiert le site Octopousse, Mila et Yoann rejoignent l’équipe Ulule ! :D

Ainsi, cela permet de regrouper les forces afin de réaliser des bonnes idées. À cette occasion, Ulule lance ses pages régions et certaines pages villes afin de permettre aux internautes de trouver les projets près de chez eux. Vous ne serez donc pas perdu avec l’esprit local et régional.

Dans un contexte de multiplication du nombre d’acteurs dans le domaine du crowdfunding, il nous a en effet paru essentiel de trouver des solutions solides pour l’avenir.

En ce qui concerne les bretons, vous ne serez pas dépaysés en venant sur Ulule ! Tout d’abord, Alexandre Boucherot, CEO et co-fondateur du site est un pur breton. Ensuite, ce sera Mila, d’Octopousse, qui vous répondra sur Ulule lorsque vous présenterez un projet !

Mila prend le poste de Directrice Régions et Territoires et développe le financement participatif à cette échelle. Yoann rejoint l’équipe technique !

Toute cette aventure a été initiée grâce à vous et vous et continuera grâce à vous. Nous restons à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter !

À bientôt,
Les Poulpes Fondateurs.

Publié dans Derrière les tentacules | 3 commentaires

La lutte contre le Kraken !

Le Kraken, qui est-ce ? Hé bien, c’est notre cousin germain maléfique. Un poulpe gigantesque et terrifiant qui faisait déjà débat et polémique avant la guerre 14-18, preuve en est sur la page Facebook de Léon Vivien, un jeune poilu parti en guerre :

En clair, le Kraken a beau faire partie de notre famille, nous ne l’apprécions pas ! Il sévit aujourd’hui contre nous et nous avons dû agir. En effet, Octopousse rencontrait des problèmes de connexion pour une partie des internautes (moins de 2%).

Cela concernait les utilisateurs des anciennes versions d’Internet Explorer.

Lorsqu’ils souhaitaient accéder au site, apparaissait un message d’alerte type :

Ce qui entraînait une panique sur la sécurité du site. Pour autant, Octopousse utilisait le système sécurisé du https et c’est ce dernier qui posait problème aux versions non mises à jour d’IE !

Suite à cela, nous avons entrepris la migration d’Octopousse vers un nouveau serveur. Pour que vous puissiez comprendre techniquement ce qui se passe, comparons cela à la location d’un appartement :

En quelques sortes, aujourd’hui, Octopousse est en colocation avec d’autres sites internet chez notre propriétaire. C’est lui qui nous fournit le service de sécurité du site et son hébergement.

Pour que ce message d’alerte n’existe plus et que notre site soit accessible à tous, il nous fallait donc avoir la main mise sur notre logement, ce qui n’était pas possible tant que nous étions en coloc’ et que notre hébergeur s’occupait de la sécurité du site. C’est pourquoi, nous avons entrepris la location de notre propre appartement  : notre serveur, ce qui nous accordera plus de libertés.

L’appartement est pour l’instant vide. Nous sommes actuellement en train d’y mettre des portes blindées afin d’éviter aux intrus de pouvoir y entrer. Ensuite, il nous faudra déménager de la colocation. Et, si ça se trouve, notre grand canapé ne passera pas, alors, il faudra travailler sur ces points pour que tout soit bien adapté… Vous l’aurez compris, cela prend un peu de temps !

En attendant, il faut que tout le monde ait accès au site. C’est pourquoi, nous avons enlever le https pour le moment. Le bug ne concerne pas le moyen de paiement, ce dernier étant lié à notre banque et possédant son propre https bien configuré. L’espace où vous rentrez vos coordonnées bancaires reste donc sécurisé et crypté.

Le https  sur l’ensemble d’Octopousse sera de retour d’ici peu. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le communiquer en détaillant exactement les soucis rencontrés, nous sommes et serons toujours à votre écoute pour améliorer notre service !

Publié dans Actualités des projets | Laisser un commentaire

France 2 et la vision utopique du crowdfunding !

Jeudi soir dernier, France 2 diffusait, lors de l’émission Envoyé Spécial, un reportage sur le financement participatif.  Cette « nouvelle » méthode qui permet aux porteurs de projets de financer leurs projets via les internautes en proposant son initiative sur un site internet.

Ce jour-là, les demandes ont explosé, les records de visites ont été battus, les collectes se sont accrues et nous en retenons beaucoup de positif.

Pourtant, nous n’avons jamais autant refusé de projets…

Pourquoi ? France 2 vous a fait rêver.

 

Nous allons donc remettre les choses à plat sur ce qu’est une plateforme de crowdfunding comme Octopousse.

1. Les plateformes de crowdfunding ne collectent pas les fonds pour vous :

En clair, pour réussir une collecte, il faut communiquer. Rien n’est laissé au hasard. Il va falloir faire connaître son projet, convaincre les internautes de vous soutenir, communiquer sur les réseaux sociaux, travailler sa collecte, s’engager. Il n’y a pas de secrets.

Pour réussir une collecte, il faut toucher trois cercles de financements :

Il n’y a que si vous y allez étapes par étapes que vous pourrez atteindre les inconnus et non le contraire. D’abord la famille et les amis, qui en vous soutenant et en parlant de votre collecte entraineront leurs amis, qui, de fil en aiguille entraineront des inconnus.

Sur Octopousse, 19 % des projets recoivent moins de 5 soutiens financiers. Ils ne seront jamais mis en ligne. Pourquoi ? L’attente des porteurs de projet est trop grande quant à la plateforme qu’ils utilisent.

Bien sûr qu’il y a des internautes qui financent spontanément des projets, ils sont même nombreux. Cependant, la majorité de votre jauge se remplira grâce à votre travail.

2. Les internautes ne donnent pas :

Non, non, non, ce n’est pas du don ! Ou alors votre projet a une valeur humanitaire ou sociale et vous pouvez ainsi proposer des contreparties symboliques.

En échange d’un soutien, les porteurs de projet offrent quelque chose. Si c’est trop symbolique, ils pourront toujours attendre l’élan de générosité des internautes, mais il y a peu de probabilités pour que cela arrive.

Oui, les internautes sont présents, généreux, mais non, ils ne financent pas un projet s’ils n’ont pas d’intérêt à le faire ou si la contrepartie leur coûte les yeux de la tête (comme par exemple, une newsletter à 100 €) !

Même si cet intérêt n’est que symbolique, social ou autour de la rencontre, la place de la contrepartie est extrêmement importante.

3. Les plateformes sélectionnent les projets :

Octopousse n’acceptera pas votre projet de nouvelle décoration de votre maison, votre nouvel achat de voiture ou un projet d’entreprise qui n’est ni innovante, ni sociale, ni créative ou solidaire. Chaque plateforme a sa spécificité, et pour cela, il faut consulter les sites, lire les informations qui sont à votre disposition !

Les projets ne doivent pas être personnels.

Et surtout, vos projets doivent être travaillés. C’est sûr que si l’on peut croire que le projet se financera tout seul, on fait moins d’efforts. Mais ce n’est pas le cas, il faut donc toujours penser à une présentation béton de votre projet comme ceci :

  • J’écris une lettre de motivation pour convaincre les internautes.
  • Je raconte une belle histoire, celle de mon projet.
  • J’explique pourquoi cette histoire devrait être celle des autres.

De nombreuses informations sont disponibles sur le site, notamment sur les clefs de réussite d’une bonne collecte, n’hésitez pas à les consulter.

Pour que la poulpulsion fonctionne et que vos rêves deviennent réalité, il vaut mieux avoir les pieds sur Terre !

 

Publié dans Collecter des fonds | 10 commentaires

Svalbard Project, Toujours plus haut !

Après un début d’année plein de nouveautés, voici un projet qui prend de la hauteur et une équipe qui n’a pas peur de se mouiller. Il faut dire que c’est une aventure complète qui attend nos sept amis férus de montagnes et d’histoires en mer.

Regroupés au sein de l’Association Back, leur but est de partager leurs aventures montagnardes et océanographiques avec le grand public. Après avoir gravi le Caucase, cette aventure devra les mener aux sommets, vierges d’ascension, de l’archipel du Svalbard à l’entrée du pôle Nord.


Forts de leur expérience, cette équipe de jeunes aventuriers s’est trouvée un nouveau défi à relever. En plus de l’effort physique sur place, ils envisagent de partir en voilier jusqu’à destination. Filmée dans son intégralité, l’expédition sera mise en images et enfin jouée sur scène. S’il fallait faire court et résumer, « le Svalbard project », c’est une bande d’amis casse-cous professionnels partant à la rencontre des éléments naturels, caméra à la main !

Après une petite semaine de collecte, c’est déjà 31 % des fonds collectés soit environ 1600€ pour cette joyeuse équipe. Recevez contre votre participation des goodies, stickers, t-shirt, des souvenirs du Svalbard, soirée privée autour d’un saucisson avec l’équipe de l’expédition. Vous l’aurez compris, c’est un vrai projet à dimension humaine qui est présenté avec le Svalbard Project.

Vous aussi, prenez part à l’aventure !

Publié dans Actualités des projets | Laisser un commentaire

Pleine lumière sur Empire Dust, moteur, action !

Savant mélange alliant simplicité, esprit Hip Hop et grosses guitares dans la pure tradition Rock, Empire Dust est un groupe « au service du texte » tout droit venu d’Angleterre.

Entourés d’un trio Guitare/Clavier/Batterie, les deux chanteurs Londoniens Babatunde et Lord Kimo mettent le feu sur scène et brûlent les planches.  Constats amers et lucides sur un monde qui ressemble de moins en moins à ce que beaucoup en espéraient.

Le groupe londonien cherche à réaliser un clip à la hauteur de sa réputation sur scène. Il faut dire que Empire Dust a reçu d’excellentes critiques lors de leurs premiers passages lives. A hauteur de 25 000€, le groupe décide de mettre « le paquet sur la table » en s’entourant de Vincent Lobelle, réalisateur réputé dans le monde du cinéma et de la pub. Le Label Last Exit Records (ndlr producteur d’Empire Dust) n’en est pas à son coup d’essai et a déjà produit  des artistes comme Robin Foster, Casey ou encore BirdPen (Archive).

Côté contreparties, Empire Dust propose un large choix pour les amoureux de la musique et met à disposition de beaux objets; Cd, Projet format mp3,  vinyles, nombreux goodies, places de concert et une journée en studio avec le groupe.

Encore 17 jours de collecte pour ce projet qui a déjà fait ses preuves mais qui a encore besoin de votre aide précieuse pour permettre au clip de voir le jour.

Publié dans Actualités des projets | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire